Une joie féroce – Sorj Chalandon

Sorj Chalandon est un auteur que j’affectionne tout particulièrement. Depuis Le quatrième mur, j’achète chacune de ses publications les yeux fermés, faisant attention à ne lire aucune critique pour garder la surprise intacte. Je n’ai jamais été déçue… jusqu’à aujourd’hui !

L’histoire de Jeanne Hervineau, libraire atteinte d’un cancer du sein et lâchée par son mari, est bien différente des autres romans. Certes, on retrouve les valeurs chères à l’auteur -solidarité, respect, combativité, honnêteté- mais le texte est beaucoup moins percutant. Évitant l’écueil du larmoyant, il est au contraire volontairement caricatural. Jeanne a perdu un enfant, son mari est un lâche. Elle rencontre trois autres femmes qui ont elles aussi une vie difficile. Ensemble, elles vont se battre contre la maladie. Jeanne apprend à lâcher prise et fait ce qu’elle n’aurait jamais osé faire avant le cancer. Sa vie prend un tournant, elle réussit à en faire quelque chose de douloureux et de beau à la fois.

J’aurais aimé adhérer à ce roman mais j’y suis restée totalement extérieure du début à la fin. Sorj Chalandon va trop loin dans la caricature pour que ce soit crédible. Ou alors, il faut lire Une joie féroce comme un conte, une fable, ce que je n’ai pas réussi à faire. Tant pis !

CHALANDON, Sorj, Une joie féroce, Grasset, 2019.

23 réflexions sur « Une joie féroce – Sorj Chalandon »

  1. Un auteur que j’apprécie beaucoup aussi. Et ce livre-ci sera lu aussi, mais plus tard. J’ai dans ma PAL, le quatrième mur que je n’ai pas encore lu…

    1. Ce n’est pas celui que je préfère mais je l’ai beaucoup aimé. “Mon traitre”, “Retour à Killybeg” et “Le quatrième mur” sont mes préférés avec “Profession du père”.

    1. Oui l’article de Lire, si mes souvenirs sont exactes, est particulièrement dur. Je le trouve même déplacé car il y a peu d’analyse littéraire et le journaliste s’attaque à l’auteur au lieu de parler de son roman.

  2. Je n’ai lu que deux romans de l’auteur, Une promesse et Le quatrième mur que j’ai énormément aimés tous les deux. Je viens de débuter celui-ci et j’aime beaucoup…j’espère que l’impression restera bonne jusqu’au bout!

  3. Normalement je lis tout de Chalandon, j’adore, mais là même avant sa sortie je n’étais pas sûre de pouvoir le lire à cause du sujet. Et puis je n’ai lu que deux avis mais il n’est clairement pas pour moi. Dommage.

La parole est à vous !