Une petite histoire de Nasr Eddin

« Le manteau du cadi« 

« En rentrant de son champ, Nasreddine trouva la cadi complètement ivre, qui dormait sous un arbre. Il s’approcha de lui, lui ôta son manteau et continua son chemin.

Le lendemain, le cadi fit son enquête et apprit que Nasreddine se pavanait avec un beau manteau. Il le convoqua sur l’heure.

– D’où vient ce manteau que tu portes sur les épaules ?

– Hier, je l’ai pris à un homme, complètement ivre, qui ronflait au pied d’un arbre. S’il est à toi, je te le rends tout de suite.

– Non, dit le cadi, affolé. Il n’est sûrement pas à moi. Tu peux le garder. »

DARWICHE, Jihad, Sagesses et malices de Nasreddine le fou qui était sage, Albin Michel, 2007.

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :