Une visite surprise – Claudie Pernusch

Soulac-sur-Mer, une petite cité balnéaire paisible balayée par les vents. L’odeur des pins. Les vagues de l’Atlantique. Forcément, je me suis retrouvée dans ce décor qui ressemble beaucoup à l’endroit où je vis. D’autant plus qu’il est trés fortement présent dans le roman. C’est presque un personnage…

Paulin vit dans ce cadre idyllique depuis son enfance. Il l’a quitté pour enseigner les mathématiques en région parisienne pendant quelques années mais ce métier n’était pas pour lui. De retour au pays, il a ouvert un petit magasin de poteries et racheté les parts de sa soeur pour vivre dans la maison de ses parents. Sa vie est calme et paisible.

Avec Lena, il vit le grand amour. La semaine, elle travaille comme pharmacienne à Bordeaux. Le week-end, ils se retrouvent chez lui et passent leur temps à se promener, à déguster de bons petits plats et à faire l’amour. Entre eux, il est convenu qu’il n’y aura jamais d’enfant. Paulin ne se pose pas de questions. Il aime Lena plus que tout. C’est la femme de sa vie. Les enfants, c’est secondaire.

Alors forcément, quand Paulin reçoit une lettre d’une fille avec qui il a eu une aventure sans lendemain il y a une dizaine d’années et qui lui apprend qu’il est peut être le père d’une fillette de 9 ans, il ne veut pas y croire. Contraint et forcé de faire un test de paternité, il ne peut plus nier l’évidence. Mine est bien sa fille. Alors, Paulin refuse de la voir. Il va jusqu’à se brouiller avec son meilleur ami, Bruno, à cause de cela.

Accepter Mine ce serait prendre le risque de perdre Lena et ça, Paulin s’y refuse. Mais la fillette est déterminée et il va bien devoir se résoudre à affronter la réalité, d’une façon ou d’une autre.

Si la relation totalement exclusive de Paulin et Lena est assez insupportable, l’évolution de ce père qui ne veut pas l’être, elle, est assez intéressante. Mine a du mal à se construire sans son papa et de son côté, Paulin n’arrive pas à s’attacher à cette fillette qu’il n’a pas vu grandir et dont il ne soupçonnait pas l’existence. Lena, quand à elle, ne réagit pas comme une adulte. Son enfance explique tout à fait son attitude mais ne l’excuse pas. La petite Mine n’y est pour rien dans cette histoire. De quel droit la jeune femme peut elle l’empêcher d’avoir un père ?

De ce roman, je garderai sans doute en mémoire le cadre, si fortement présent et si bien décrit.

PERNUSCH, Claudie, Une visite surprise, Belfond, 2013.

5 pensées sur “Une visite surprise – Claudie Pernusch”

  1. Il me semble tentant mais surtout pour ces descriptions du lieu enchanteur dans lequel il se déroule… Il y a certainement plus de soleil dans ce livre que par chez moi en ce moment (quoi que ça m’a l’air partout pareil, pas d’inondation chez toi ??) Je t’informe aussi de mon changement d’adresse Saxaoul :
    http://lorouge.wordpress.com

  2. J’aimerais visiter Soulac-sur-Mer, maintenant que j’ai terminé la lecture d` »Une visite surprise ». Mais que lirais-je après ce roman adorable?

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :