« Voyage dans l’Himalaya »

Dimanche, on est allés visiter une petite expo bien sympathique à Biarritz, dans la Crypte Sainte-Eugénie. Des œuvres d’art très anciennes du Tibet, Népal, Cachemire, Almora,
Himachal Pradesh et Nagaland (Assam), toutes issues des collections du musée Asiatica de Biarritz.

   

Des masques de l’Himachal Pradesh. Lors du  festival de Fagli, au printemps, on chasse les démons vers les forêts ou les montagnes. Les masques, qui représentent ces démons ou des dieux protecteurs, sont portés lors des danses qui accompagnent les cérémonies.

Un rumal, pièce de coton brodée, qui sert un seule fois, pour recouvrir une offrande, lors d’une cérémonie religieuse. L’envers et l’endroit doivent être exactement similaires par respect pour les dieux. Je suis tombée en admiration devant ces couleurs magnifiques et ce travail minutieux.

Une danseuse dont les pieds ont été restaurés. Les couleurs sont remarquablement conservées.

Une couronne d’oracle en argent avec des perles de corail et des cabochons de turquoise : magnifique !

Il y avait aussi des sculptures, des peintures sur tissu, des bijoux, etc.

Pour ceux qui passent dans la région, cette expo a lieu jusqu’au 26 juin. Plus d’infos ici.

7 réflexions sur « « Voyage dans l’Himalaya » »

  1. @La Pyrénéenne : oui, et toutes les pièces sont magnifiques.
    @Stephie : merci pour le compliment, qui me fait vraiment plaisir.
    @Flo : je ne suis jamais allée le visiter mais je pense que j’irai un jour !
    @Aifelle : tu as le musée du Quai Branly… En train, c’est vite fait et ça doit être dix fois mieux que ce genre de petite expo !

  2. Toujours bienvenue que ce type d’expo soit visible en province. Je trouve que la statue de la danseuse est superbe.
    Dommage que ma future visite dans le Pays Basque ne soit qu’au mois d’Août.

Répondre à Flo Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :