Wild girl – Audren

Les éditions Albin Michel ont eu la bonne idée de lancer Litt’, une nouvelle collection de romans français destinés aux ados à partir de 13 ans. En tant que professeur documentaliste de collège, je me devais de la découvrir. Il faut dire qu’avec Audren comme auteur, je n’ai pas trop eu à me forcer pour lire Wild girl, le premier titre de la collection. 

Milly Burnett est une jeune femme de 19 ans qui vit dans un milieu bourgeois du Massachussets. Nous sommes en 1867 et partir à l’autre bout des États-Unis pour vivre sa vie et assouvir son désir de liberté n’est pas chose courante. C’est pourtant ce que Milly décide de faire. Après trois mois de voyage, elle débarque en plein Far West pour enseigner.

Elle aime son métier et trouve rapidement sa place à Tolstoy même si Belvadara Johanson, la femme de l’épicier, lui mène la vie dure. Cette peste ne supporte pas la joie de vivre de Milly. Elle n’aime pas non plus que la jeune institutrice ne se laisse pas marcher sur les pieds et lui résiste.

Milly est bien vite attirée par Finn, un homme au charme indéniable. Belvadara et une de ses amies lui conseillent plutôt de choisir un homme riche. Milly est discrète et ne leur livre pas grand chose de sa vie privée, ce qui a pour effet de redoubler la curiosité des deux commères. Les rumeurs vont bon train et, si elle n’a que faire des conventions, il n’est pas toujours simple pour Milliy de trouver au quotidien le bonheur et la liberté dont elle rêve tant.

Quel cadre formidable ! Le lecteur est tout de suite plongé en plein Far West. Les chercheurs d’or, les indiens et les saloons sont au second plan mais ils font bien partie du décor. Il y a même quelques coups de feu qui, malheureusement, font des dégâts.

Milly Burnett est une jeune femme vraiment attachante. Les personnages qui gravitent autour d’elle sont également intéressants. Leur personnalité se dévoile au fil des pages. Même si son Est natal lui manque, Milly noue des liens très forts qui lui permettent de surmonter les moments difficiles et de se sentir finalement heureuse. De plus, elle découvre l’amour, ce qui ne manquera pas de plaire aux ados.

Wild girl est un roman d’apprentissage qu’on a du mal à lâcher avant la fin et que je vais m’empresser de conseiller à mes élèves.

Quelques extraits :

« L’or les rend bêtes et modifie les valeurs essentielles. La richesse devient une qualité au même titre que le sont la fraternité, la gentillesse, la générosité. C’est dommage. » p. 84

« La plupart des gens cherchent à tout prix à se marier, à fonder une famille, sans se demander pourquoi. Il faut toujours se demander pourquoi on fait les choses. Ces gens-là s’accomodent provisoirement de n’importe quel conjoint. Ils cherchent juste à être comme les autres, à former un couple, à avoir des enfants. Ils ne vont pas chercher trop loin, prennent ce qu’ils trouvent sur leur chemin, sans jamais comparer, sans jamais rien remettre en question. » p. 178

« lorsque c’est moi qui dis que je vais finir par m’ennuyer, j’en doute encore. Lorsque c’est vous, je me dis que vous avez entièrement raison. » p. 128

AUDREN, Wild girl, Albin Michel, 2015.

8 réflexions sur « Wild girl – Audren »

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :