520 Km – Un été en apnée – Max de Radiguès

Louise vient de passer du statut « en couple » à celui de « célibataire » sur son compte Facebook. Simon apprend la nouvelle devant son écran et décroche tout de suite son téléphone, persuadé que c’est une erreur. Louise lui apprend que son père ne veut plus qu’ils se voient car elle est trop jeune pour être amoureuse, lui propose de rester amis et raccroche très rapidement.

Simon, en vacances avec sa mère à Arcachon, n’arrive pas à se faire à l’idée de cette rupture. Il appelle plusieurs fois Louise mais tombe tout le temps sur sa messagerie. Ses mails et ses textos restent également sans réponse. Sur un coup de tête, il laisse un mot à sa mère pour ne pas qu’elle s’inquiète et part en stop pour Montpellier. Il est bien décidé à ne pas se laisser faire. Le père de Louise ne les séparera pas.

En attendant, il faut parcourir les 520 kilomètres qui séparent Arcachon de Montpellier et ce n’est pas si simple que le jeune homme le pensait. Le parcours va être riche de rebondissements et de rencontres.

Voilà en quelques lignes, le début de 520 km. Dans Un été en apnée, le lecteur découvre le point de vue de Louise et se rend compte dès les premières pages que les choses ne se sont pas vraiment passées comme Simon pouvait le penser.

Je ne vous en dit pas plus mais si vous avez des collégiens autour de vous, mettez leur ces deux opus entre les mains. Il se retrouveront forcément dans cet amour adolescent. On doute, on se cherche, on expérimente, les copains ont une grande importance, on fait pas mal de choses en cachette des parents, etc. C’est frais, léger, plein de vie et jamais mièvre. A découvrir sans hésiter !

Merci Noukette et Jérôme de m’avoir fait découvrir ces deux BD.

Une lecture commune que j’ai le plaisir de partager avec Enna, qui a lu 520 km seulement.

De radiguès, Max, 520 km, Sarbacane, 2014.

De radiguès, Max, Un été en apnée, Sarbacane, 2014.

5 réflexions sur « 520 Km – Un été en apnée – Max de Radiguès »

  1. J’ai beaucoup aimé cette BD et comme toi je suis sure qu’elle plaira beaucoup aux ado! Le Cdi du collège va sans doute avoir Un été en apnée début 2015 : j’ai hâte!

  2. idéal pour les collégiens, je suis bien d’accord. Et tu fais bien de souligner le coté léger, ça change des trucs très plombants qu’on leur propose de plus en plus souvent.

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :