Cassandra Darke – Posy Simmonds

Cassandra Darke est une vieille femme riche et acariâtre qui vit seule avec son chien dans un quartier chic de Londres. Divorcée, elle reprend la galerie d’art de son ex-mari  et gagne de l’argent en vendant des faux.

Des clients qui m’emmerdaient. Des spéculateurs qui ne s’intéressaient à l’art que pour sa capacité à conserver sa cote. Je crache sur leur ignorance, leur vulgarité, leurs mains rapaces, affirme t-elle sans la moindre once de culpabilité. Continuer la lecture de « Cassandra Darke – Posy Simmonds »

Moi, ce que j’aime, c’est les monstres – Emil Ferris

S’attaquer à une BD encensée par la critique et les plus grands noms du 9ème art, tel Art Spiegelman, n’est jamais chose simple. Il a fallu un moment pour que mon esprit rationnel accepte de rentrer dans ce journal intime atypique, qui raconte l’histoire d’une enfant pas comme les autres dans Continuer la lecture de « Moi, ce que j’aime, c’est les monstres – Emil Ferris »

Les cahiers d’Ester 1 : Histoires de mes 10 ans – Riad Sattouf

Esther est une petite fille de 10 ans qui vit avec ses parents dans le 17ème arrondissement de Paris. Elle est en CM1 et sa maîtresse est sympa mais très moche. Elle partage sa chambre avec son grand frère, Antoine, qui aime beaucoup l’embêter et lui faire peur. Tous les deux Continuer la lecture de « Les cahiers d’Ester 1 : Histoires de mes 10 ans – Riad Sattouf »

L’enfant et la rivière – Xavier Coste, d’après l’oeuvre d’Henri Bosco

Pascalet, qui vit avec ses parents dans une ferme provençale isolée, a interdiction formelle d’aller jouer à la rivière qui jouxte le domaine. Il ne lui en faut pas plus pour être irrésistiblement attiré par cet endroit qu’il n’a jamais vu et que l’on dit extrêmement dangereux. Bargabot, le braconnier qui y pêche régulièrement, inspire au jeune garçon Continuer la lecture de « L’enfant et la rivière – Xavier Coste, d’après l’oeuvre d’Henri Bosco »

Les grands espaces – Catherine Meurisse

Dans Les grands espaces, la dessinatrice et scénariste Catherine Meurisse raconte son enfance à la campagne. L’innocence et la liberté tiennent une place importante, l’humour permet de prendre du recul sur une époque révolue.  Les parents de Catherine achètent une ferme à retaper, entourée d’un immense terrain, et la petite fille passe son temps Continuer la lecture de « Les grands espaces – Catherine Meurisse »

Edmond – Léonard Chemineau, d’après la pièce d’Alexis Michalik

Paris, décembre 1895. La dernière pièce d’Edmond Rostand, La princesse lointaine, est un four. La salle du théâtre de la Renaissance est pleine mais tous les spectateurs sont des invités. L’actrice Sarah Continuer la lecture de « Edmond – Léonard Chemineau, d’après la pièce d’Alexis Michalik »

Octave et le cachalot – Octave et la daurade royale – Chauvel et Alfred

Dans Octave et le cachalot, le héros éponyme n’aime pas la mer : c’est froid, ça mouille et ça sent mauvais ! C’est un peu surprenant pour un enfant qui habite sur une île, dans une maison de pêcheur. Le petit garçon vit seul avec sa maman et quand on apprend pourquoi Continuer la lecture de « Octave et le cachalot – Octave et la daurade royale – Chauvel et Alfred »

Le Prince et la Couturière – Jen Wang

Le Prince Sébastien adore les belles robes. La nuit, revêtant ses plus jolies tenues, il devient Lady Crystallia et fait l’objet de tous les regards. Bien entendu, son identité est tenue secrète. Pas question de décevoir ses parents, le roi et la reine, qui ne rêvent que d’une chose : lui Continuer la lecture de « Le Prince et la Couturière – Jen Wang »

Profession du père – Sébastien Gnaedig

Profession du père : agent secret ? Footballeur ? Chanteur au sein du groupe Les compagnons de la chanson ? Membre de l’OAS ? Émile Choulans ne sait pas ce qu’il doit écrire sur la fiche que son enseignant lui demande de compléter en cette rentrée scolaire 1959. Son père, André, s’invente des vies et l’embarque dans des histoires invraisemblables. Le petit garçon, lui, Continuer la lecture de « Profession du père – Sébastien Gnaedig »

Fables amères : Détails futiles – Chabouté

Dans ce nouvel opus des Fables amères, Chabouté propose onze nouvelles à chute. Avec une économie de mots -ils sont même totalement absents de certaines histoires- et une maîtrise parfaite des silences et de la lenteur, l’auteur se joue des préjugés et des lâchetés de l’être humain. Il pointe du doigt nos comportements et dénonce les travers d’une société qui a tendance, il faut bien l’avouer, à ne regarder que son nombril. Continuer la lecture de « Fables amères : Détails futiles – Chabouté »