Coucous Bouzon -Anouk Ricard

Contrairement à ce que laisse penser la première de couverture, cette bande dessinée n’est pas du tout destinée aux enfants. Coucous Bouzon est une société qui vend des coucous. Ça existe encore ces choses là, me direz-vous ? Et bien, je suis incapable de vous répondre… Dans cet album, Anouk Ricard montre toute l’absurdité du monde de l’entreprise et le fait d’avoir choisi des coucous plutôt que des produits de grande consommation à la mode en ce moment n’est sans doute pas un hasard.

Chez coucous Bouzon, les entretiens d’embauche ne ressemblent à aucun autre. La patron commence par se moquer du « papier de merde » -qui n’est en réalité qu’un traditionnel papier à machine- sur lequel le postulant a écrit son C.V. Puis il lui demande s’il peut toucher ses pieds les jambes tendues et enfin il lui présente Kiki, un poisson rouge mort laissé volontairement dans son aquarium.

Richard réussi à se faire embaucher mais très vite le lecteur se rend compte que rien ne fonctionne normalement dans cette entreprise. Le nouvel employé doit amener son propre ordinateur pour pouvoir travailler, son patron l’invite à déjeuner au restaurant puis prélève la note sur son salaire, une réunion a lieu un jour sans chaise parce que c’est plus dynamique, etc.

Pour accentuer ce côté loufoque, Anouk Ricard a fait le choix de réprésenter les employés de Coucous Bouzon par des animaux et d’utiliser des couleurs vives, dans un dessin trés dépouillé. On se croirait dans un univers enfantin mais le propos est tout autre… Une BD agréable à lire si on est sensible à cet humour !

RICARD, Anouk, Coucous Bouzon, Gallimard, 2011.

5 réflexions sur « Coucous Bouzon -Anouk Ricard »

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :