« J’aime pas lire… »

« J’aime pas lire… » : je ne compte plus le nombre de fois où j’ai entendu cette phrase, y compris de la bouche de ma propre fille ! En tant que professeur documentaliste, il me tient pourtant à cœur de donner envie de venir au CDI à tous les élèves et de leur montrer qu’il y a de multiples formes de lecture. Pour attirer les collégiens, j’essaie de trouver des livres qui ne peuvent laisser indifférent. Voici deux titres qui font fureur.

Je t’♥ est un petit livre pop-up ou livre animé qui célèbre l’amour en couleur et avec poésie. On a forcément envie de le manipuler, de tourner les pages, d’admirer les sept pop-up proposés. Quelle créativité de la part de l’artiste David A. Carter ! La surprise est au rendez-vous à chaque page.

Dans un tout autre genre, Pleine lune d’Antoine Guilloppé est un album en noir et blanc dans lequel les animaux de la forêt prennent du relief et s’animent grâce à un minutieux travail de découpe.

Une nuit de pleine lune, le loup, le renard, la chauve-souris ou encore les lapins, sont réveillés par un bruit. Les phrases courtes et rythmées, les illustrations, le jeu sur les couleurs, tout concourt à jouer sur la peur.

L’inquiétude est palpable pour le lecteur. Les adultes se laissent prendre autant que les enfants par la beauté des ombres chinoises.

Le dénouement, totalement inattendu, invite à la relecture ainsi qu’à la réflexion sur la peur. En toute simplicité, l’auteur-illustrateur fait passer des émotions fortes et le lecteur en prend plein les yeux.

A peine posés sur mon bureau, Je t’♥ et Pleine lune sont passés entre de nombreuses mains. Succès garanti !

Et vous, vous connaissez des beaux livres qui attirent même les plus réfractaires à la lecture ?

CARTER, David A., Je t’♥, Gallimard jeunesse, 2017.

GUILLOPPÉ, Antoine, Pleine lune, Gautier Languereau, 2012.

17 réflexions sur « « J’aime pas lire… » »

    1. Je ne sais pas… Il y a des personnes qui m’aiment pas lire de livres mais lisent la presse, des sites Internet, etc. C’est une autre forme de lecture !

  1. Harry potter fonctionne à coup sûr et j’en reste encore baba. Sinon, mes enfants adoraient manipuler les pop up en bibliothèque mais ce sont des ouvrages bien fragiles… j’avais toujours peur qu’ils les détruisent.

    1. Oui et tous les J-K. Rowling en général. Les élèves m’ont demandé d’acheter « Les animaux fantastiques » cette année.
      Concernant les pop up, je prends le risque, tant pis… Beaucoup d’ados d’élèves n’auront pas accès à ce genre de livre ailleurs qu’au CDI…

      1. Tout à fait vrai ! Et comme pour les tout-petits, c’est en manipulant qu’on apprend… As-tu essayé les « Gurty » ? Les pré ados aiment encore beaucoup les animaux et l’humour !

        1. Oui, j’ai les deux premiers tomes et je les conseille régulièrement mais il ne sortent pas tant que cela par rapport à d’autres romans. À mon grand regret d’ailleurs !

    1. Antoine Guilloppé est un illustrateur jeunesse que j’aime beaucoup. A chaque fois que je tombe sur un de ses livres, je suis émerveillée.

    1. Tous les moyens sont bons et il faut savoir ruser ! Je n’invente rien, j’ouvre grand mes yeux et mes oreilles et je m’inspire de ce qui se fait ailleurs.

  2. On a tout a fait le droit de ne pas aimer lire (comme le dis Pennac dans ses dix commandements) mais je crois surtout qu’un enfant qui n’aime pas lire n’a tout simplement pas encore rencontré le livre qui lui fera aimer la lecture. Tout l’enjeu est là pour des gens comme nous je pense, il faut trouver le livre qui va faire tilt auprès de chaque enfant 😉

    1. Je ne sais pas si c’est une question de rencontre du bon livre. Ma fille aime qu’on lui lise des histoires mais n’aime pas lire elle-même des livres. Elle s’intéresse a beaucoup de choses, elle est curieuse mais se nourrit ailleurs que dans les livres. Et les personnes dans ce cas sont nombreuses.

  3. je n’ai pas encore pris le risque au CDI, j’ai des déchireurs … mais tu donnes envie. Moi ils aiment « Le livre qui fait aimer les livres même à ceux qui n’aiment pas lire ! »

    1. Il y a toujours des élèves qui déchirent ou qui écrivent sur les livres mais ils sont peu nombreux alors je fais le choix de privilégier le plus grand nombre. Je fais quand même attention à ce que j’achète par contre.
      Quant à Françoize Boucher, ma fille aime beaucoup mais je n’aurais pas imaginé que ça puisse fonctionner en collège.

La parole est à vous !