La couleur des sentiments – Kathryn Stockett

17h50 ! Je n’aurais pas cru, il y a quelques temps encore, pouvoir écouter un livre audio pendant si longtemps. Mais avec La couleur des sentiments je n’ai pas vu les heures passer. L’histoire des ces bonnes qui travaillent comme femmes de ménage, cuisinières et nourrices pour ces familles blanches de Jackson, Mississipi, dans les années 1960 est passionnante. Elles subissent les pires humiliations en raison de leur couleur de peau et de leur statut mais ne peuvent rien dire sous peine de perdre leur emploi. Et malheureusement le travail ne court pas les rues ! En plus, en cas de problème, les blanches s’arrangent toujours pour tailler une réputation à la bonne qu’elles ont virée si bien qu’il est impossible pour ces dernières de se faire embaucher dans une autre famille.

C’est ce qui est arrivé à Minny… Aibileen, elle, travaille pour une femme insupportable qui n’aime pas sa fille. Heureusement, la petite est adorable et Aibi prend beaucoup de plaisir à l’élever et à lui dire qu’elle est une personne bien. Sa mère la rabaisse tellement et s’occupe si peu d’elle que la petite fille se prend d’affection pour la bonne et toutes les deux ont une relation privilégiée.

Skeeter Phelan, une jeune femme blanche, ne comprend pas pourquoi Constantine, la bonne qui s’est occupée d’elle pendant toute son enfance et son adolescence, est partie du jour au lendemain sans lui donner de nouvelles. Sa mère refuse de répondre à ses questions et Skeeter sent bien qu’on lui cache quelque chose. Elle esssaie d’avoir des informations auprès d’Aibileen qui connaît Constantine.

Skeeter s’intéresse aussi de plus en plus à la condition des bonnes et réussit à convaincre Aibileen puis Minny de l’aider à écrire un livre racontant la vie de toutes ces femmes noires qui travaillent pour les blancs de Jackson.

La couleur des sentiments est un livre passionnant qui, à travers quelques tranches de vie, dénonce la condition des bonnes dans le Mississipi des années 1960. Les personnages sont vraiment attachants et touchants. L’alternance des points de vue et la diversité de l’intrigue font que le lecteur ne s’ennuie jamais. L’humour est au rendez-vous. L’émotion aussi. Tout comme la peur et l’espoir.

La version audio donne une dimension vraiment intéressante au texte. Je ne regrette pas de l’avoir écouté plutôt que lu. Cela m’a tellement plu que j’ai réussi à l’écouter allongée dans mon lit ou assise sur le canapé, sans rien faire d’autre, ce qui est complétement impossible pour moi d’habitude !

STOCKETT, Kathryn, HONS, Nathalie, HUGO, Nathalie, KIRSCH, Cachou, LEMAITRE, Valérie, La couleur des sentiments, Audiolib, 2011.

17 réflexions sur « La couleur des sentiments – Kathryn Stockett »

  1. Il est dans ma PAL depuis longtemps, comme les romans dont on a trop parlé, je n’ai pas encore envie de le prendre .. 17 heures d’écoute, c’est énorme, je ne sais pas si j’y arriverai, je n’ai pas assez de repassage pour ça

  2. Ce livre était tellement passionnant que je l’écoutais même le soir dans mon lit ou dans mon canapé dans la journée. Habituellement, je fais quelque chose d’autre quand j’écoute.

  3. Toujours pas lu celui-là non plus Pour ce qui est de la lecture audio, il faudra que je retente l’expérience un jour, mais 17 heures, beaucoup trop long.

  4. J’ai dû laisser le même commentaire sur des dizaines de blogs mais tant pis ! Je me souviens que je dévorais ce gros livre au lieu de terminer les cartons de mon déménagement ! J’ai dû mettre les bouchés doubles ensuite pour être dans les temps !

  5. J’ai eu un coup de coeur pour ce roman et pour le film juste après et je pense que je pourrai le relire un jour en version audio surtout si tu dis qu’il t’a tellement marquée!

  6. J’ai lu la version papier en VO et avec Enna nous sommes allée le voir au cinéma en VO. Un vrai régal! J’aimerai bien l’écouter un jour.

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :