La page blanche – Boulet et Bagieu

Une jeune femme se retrouve seule sur un banc, au beau milieu de Paris. Elle ne sait plus comment elle s’appelle ni où elle habite. C’est l’amnésie totale. Heureusement, elle retrouve son sac à main à côté d’elle. A l’intérieur, une carte d’identité, une adresse et quelques effets personnels. Petit à petit, elle tente de retrouver son passé.

Éloise -puisque c’est ainsi qu’elle se prénomme d’après ses papiers- découvre par exemple qu’elle est libraire dans une grande enseigne et a à peu près les mêmes goûts que tout le monde. C’est d’ailleurs au travail qu’elle se confie à Sonia, une collègue, et avoue son problème. Cette collègue, dont elle n’était absolument pas proche auparavant, l’aide comme elle peut.

Éloise mène alors une véritable quête d’identité. Son amnésie est en fait un prétexte à une réflexion plus profonde sur qui elle était, qui elle est et qui elle voudrait être.

Retrouver les dessins de Pénélope Bagieu, c’est toujours un vrai bonheur ! Les tranches de vie se succèdent avec des petits détails très bien trouvés. Les couleurs sont vives. Le rythme dynamique. Bref, c’est plein de fraîcheur !

Quant au scénario de Boulet, il manque un peu de profondeur mais se révèle néanmoins efficace. L’humour est omnipésent, notamment dans les scènes où Éloïse laisse son imagination déborder au sujet de son passé ou de ce qui va lui arriver dans les secondes qui suivent.

La culture de masse n’est pas épargnée dans cette bande dessinée. A force de lire tous les mêmes choses, d’écouter ou de regarder les mêmes artistes ou les mêmes films, on perd son identité et on ne sait plus qui on est vraiment. La page blanche est donc peut être une solution pour repartir à zéro, sur de nouvelles bases, plus saines et plus solides.

Les avis d’Antigone, de Moka et de l’Irrégulière.

BOULET, BAGIEU, Pénélope, La page blanche, Delcourt, 2012.

11 réflexions sur « La page blanche – Boulet et Bagieu »

  1. Bizarrement, je l’ai trouvé assez profonde cette BD, dans tout ce qu’elle suggère en fait… Un très bon moment de lecture en tous les cas, auquel je ne m’attendais pas, et puis tout va bien ensemble, les dessins et le scénario.

  2. Je n’avais pas du tout été convaincue par Cadavre Exquis. Peut-être que je donnerai une nouvelle chance à Pénélope Bagieu si cette BD croise mon chemin.

  3. @Lucie : bonne lecture alors !
    @L’irrégulière : oui, on passe un moment sympa en compagnie de cette BD !
    @Leiloona : et tu as aimé ?
    @antigone : je trouve qu’elle suggère beaucoup en effet mais ne va pas suffisamment loin dans la réflexion.
    @Midola : oui, je crois qu’il faut lui donner sa chance. Elle vaut le coup.
    @Unautrenedroit : j’espère qu’il te plaîra !
    @Theoma :j’espère qu’il n’en sera pas de même pour moi d’ici quelques temps. @soukee : je l’ai acheté pour mes zélèves aussi !

  4. J’ai lu ce livre et je n’ai que 13 ans ! J’ai adorée ,quand on est plongée dans ce livre on ne voit pas passé le temps !
    C’était juste super !!

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :