L’amour sans le faire – Serge Joncour

Quatrième de couverture :

« On ne refait pas sa vie, c’est juste l’ancienne sur laquelle on insiste », pense Franck en arrivant aux Bertranges, chez ses parents qu’il n’a pas vus depuis dix ans. Louise est là, pour passer quelques jours de vacances avec son fils dont elle a confié la garde aux parents de Franck.

Le temps a passé, la ferme familiale a vieilli, mais ces retrouvailles inattendues vont bouleverser le cours des choses. Franck et Louise sont deux êtres abîmés par la vie, ils se parlent peu mais semblent se comprendre. Dans le silence de cet été chaud et ensoleillé, autour de cet enfant de cinq ans, « insister » finit par ressembler, tout simplement, à la vie réinventée.

J’attendais avec impatience de découvrir ce livre. Je l’ai lu sans réel déplaisir mais je l’oublierai rapidement, c’est certain. Pourtant, L’Amour sans le faire avait tout pour me plaire. Deux êtres un peu fragiles qui doutent, qui se posent des questions sur eux-mêmes et sur le sens de leur vie. Une jolie écriture. Une histoire qui se déroule à la campagne, dans un cadre que j’apprécie et que je n’ai aucune peine à imaginer pour l’avoir cotoyer pendant toute mon enfance.

Il y a des romans qu’on aimerait aimer mais à côté desquels on passe sans pouvoir expliquer pourquoi. Celui-ci en fait partie, malheureusement !

JONCOUR, Serge, L’amour sans le faire, Flammarion, 2012.

9 réflexions sur « L’amour sans le faire – Serge Joncour »

  1. eh bien, moi, j’ai vraiment bien accroché! presque un coup de coeur pour la subtilité, la légèreté, l’air ensoleillé de la campagne… Contente de te savoir revenue!

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :