Le coeur cousu – Carole Martinez

Le coeur cousu raconte le destin à la fois magique et tragique d’une famille qui vivait dans le Sud de l’Espagne à une époque lointaine.

Frasquita Carasco, la mère, hérite d’une mystérieuse boîte transmise de génération en génération. Cette boîte est magique. Frasquita est désormais capable de coudre des choses magnifiques à partir de chiffons. Le jour de son mariage, sa robe est tellement splendide que la foule s’amasse autour d’elle. Mais très vite, les habitants du village sont jaloux et ne comprennent pas comment une famille sans le sou peut offrir une telle toilette à sa fille. Personne ne veut croire que la mariée l’a cousue elle-même. A ce stade là, ce n’est plus du talent, c’est de la magie.

Toute se vie, Frasquita devra faire face à des gens qui n’hésitent pas à utiliser ses talents quand ils en ont besoin et à la qualifier de sorcière par derrière. Elle leur fait peur. Il faut dire qu’elle ne coud pas que le tissu : elle répare aussi les animaux et les hommes, avec son aiguille ou avec des prières.

Le destin de Frasquita est tragique. Son mari la joue dans un combat de coqs alors elle décide de partir seule avec sa tribu d’enfants. Elle traverse une Andalousie en proie aux révoltes et vit dans la misère avant de s’arrêter enfin dans un village. Là, ses pouvoirs magiques vont la perdre.

Pedro, son fils, Angela, Anita, Clara, Martirio et Soledad, ses filles, sont eux aussi pourvus de pouvoirs surnaturels. Cette boîte, transmise depuis tellement longtemps de filles en filles, crée à la fois le bonheur et la perte de celles qui la recoivent et de leur entourage.

A la fois roman et conte, Le coeur cousu fleurte avec la frontière entre le réel et le merveilleux. L’histoire de Frasquita et de ses enfants paraît plausible puis, tout à coup, le lecteur est entraîné dans un univers surnaturel sans s’en rendre compte. La vie et la mort se cotoient, tout comme le bonheur et le malheur. Et au final, le destin de cette famille est à la fois terrible et magique.

Ce roman, le premier de Carole Martinez, a rencontré un succès inattendu à sa sortie en 2007. Je comprends désormais pourquoi !

MARTINEZ, Carole, Le coeur cousu, Folio, 2011.

12 réflexions sur « Le coeur cousu – Carole Martinez »

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :