Le miroir brisé – Jonathan Coe

Claire a huit ans. C’est la fin des grandes vacances et elle s’ennuie. Ses parents sont, comme souvent, occupés par des histoires d’adultes et la petite fille décide d’aller faire un tour dans le jardin. Elle passe sous un trou, dans la clôture, et se retrouve dans la décharge voisine. Son oeil est attiré par un éclat de lumière. Au milieu des immondices, elle récupère un miroir brisé.

Le ciel, qui était tout gris, devient alors d’un bleu éclatant et la maison de Claire ressemble à un château de conte de fées. Le miroir ne reflète pas le monde tel qu’il est mais tel qu’elle aimerait le voir. Elle ne le quitte plus, il devient son refuge.

Claire grandit. Elle découvre l’injustice des adultes et la méchanceté de ses camarades de classe. Elle fint par abandonner le miroir dans le fond d’un tiroir.

Un jour, l’envie lui prend de le ressortir. Il ne reflète plus des rêves merveilleux mais des choses pas si éloignées que cela de la réalité. La vie est bien triste pour Claire, jusqu’à ce qu’elle fasse une rencontre décisive et pleine d’espoir.

C’est une fable au dénouement résolument optimiste que nous propose Jonathan Coe. L’auteur met en avant la force des rêves d’enfants et l’importance de ne pas les oublier en grandissant, même quand la vie devient trop compliquée. Des questions importantes comme les inégalités sociales, l’injustice, le paraître ou la trahison sont abordées avec subtilité. Le miroir brisé invite le lecteur à réfléchir sur le monde qui l’entoure. Destiné aux pré-adolescents et aux adolescents, il intéressera également le lecteur adulte.

Si j’ai adhéré aux propos, je suis restée totalement extérieure à l’histoire et je n’ai pas réussi à m’attacher à l’heroine. Il faut dire que je l’ai lu ce texte le week-end des attentats et ce n’était certainement pas le bon moment pour une telle introspection.

J’ai par contre beaucoup apprécié les illustrations de Chiara Coccorese, des photos retouchées aux couleurs vives qui nous invitent à voyager dans un autre monde.

Les avis de Jérôme et Noukette.

COE, Jonathan, Le miroir brisé, Gallimard jeunesse, 2014.

5 réflexions sur « Le miroir brisé – Jonathan Coe »

  1. Les élèves qui l’ont lu l’an dernier ont eu en majorité du mal à comprendre et/ou à s’approprier l’histoire. C’est peut-être un poil trop philosophique, je ne sais pas trop…

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :