Les yeux au ciel – Karine Reysset

A l’occasion de l’anniversaire du patriarche -Noé- toute la famille se retrouve dans la vieille demeure bretonne située en bord de mer. Grands-parents, enfants et petits-enfants vont vivre sous le même toit pendant quelques jours. C’est l’occasion pour chacun -enfin surtout pour les adultes- de faire le point sur sa vie et sur ses rapports aux autres membres de la famille. Pas de lavage de linge sale, aboslument pas, plutôt une introspection à un moment où la nécessité s’en fait sentir.

Léna, l’aîné, est maman de deux enfants en bas âge et se sent vidée. Elle n’a plus goût à rien. On la croit forte mais ce n’est plus le cas… Achille, fils du premier mariage de Noé, accuse son père de l’avoir laissé seul avec une mère froide et mal aimante. Merlin traîne derrière lui sa réputation d’homme immature qui a laissé ses parents élever sa fille parce qu’il était incapable de le faire lui-même. Stella, la cadette, ne se sent pas très bien dans sa relation de couple. Elle ne sait plus où elle en est, elle a du mal à se situer.

Marianne et Noé regardent leurs enfants et petits-enfants évoluer et tentent de les comprendre. Ils ne sont pas sans reproches eux-non plus… Comme souvent, les enfants remuent les choses et grâce à eux, le secret que cache la famille ruisselle de plus en plus jusqu’à ce qu’il soit nécessaire pour chacun d’en parler un peu.

Un joli roman qui effleure un peu trop les choses à mon goût. Je l’ai aimé mais il ne m’en restera pas beaucoup de souvenirs dans quelques semaines. J’aurais aimé en savoir un peu plus sur ces personnages, aller un peu plus loin dans les profondeurs de leurs âmes.

Les avis d’Antigone, Cathulu, Clarabel, Clara et Valérie.

REYSSET, Karine, Les yeux au ciel, Éditions de l’olivier, 2011.

11 réflexions sur « Les yeux au ciel – Karine Reysset »

  1. La blogo est même particulièrement déserte, on dirait que tout le monde est parti en même temps. Tu es moins enthousiaste qu’Antigone, je le laisse noté quand même.

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :