Lulu Femme Nue – Étienne Davodeau

 

Difficile de passer à côté de cette BD. On en entend parler partout sur la blogosphère et pourtant elle est sortie il y a un moment déjà…

A l’issu d’un énième entretien d’embauche raté, Lulu, la quarantaine, décide de partir sans prévenir personne. Pour combien de temps ? Elle ne sait pas. Mari, enfants et amis s’inquiètent et se demandent où elle est passée. Lulu n’a rien prémédité et ne sait pas où elle va aller. Elle se retrouve par hasard en bord de mer, fait divers rencontres et profite de ces moments de liberté sans aucun sentiment de culpabilité. Prendre le temps, vivre au gré de ses envies, profiter du moment présent, c’est un luxe pour cette mère de trois enfants et femme d’un macho qui ne fait rien à la maison et ne semble jamais prendre soin de sa femme. 

Les dessins d’Étienne Davodeau décrivent avec talent l’errance de Lulu, ses silences, ses questionnements. Les couleurs traduisent sa mélancolie mais aussi les questions de ses amis qui ne comprennent que progressivement sa disparition soudaine.

Si j’ai dévoré le premier tome qui nous offre de délicieuses tranches de vie, j’ai beaucoup moins apprécié le deuxième. Les personnages sont toujours terriblements humains, fragiles et attachants mais le dénouement m’a franchement déçue. ATTENTION SPOILER. Qu’une femme qui s’offre une longue échappée et apprend tellement sur la vie en si peu de temps retourne avec son c… de mari, franchement, ça me dégoûte. Faire la révolution pour renoncer ensuite à sa liberté, c’est vraiment dommage…

DAVODEAU, Étienne, Lulu Femme Nue : premier livre, Futuropolis, 2008.

DAVODEAU, Étienne, Lulu Femme Nue : second livre, Futuropolis, 2010.

12 réflexions sur « Lulu Femme Nue – Étienne Davodeau »

  1. @Leiloona : entre deux lectures longues, ça fait du bien un peu de BD surtout des comme ça !
    @Fleur : je crois que c’ets l’avis de beaucoup de gens.
    @L’irrégulière : il ne faut pas hésiter à découvrir cette série.
    @Keisha : j’ai vraiment adoré « Les ignorants ». Billet d’ici quelques jours…
    @Gambadou : je n’ai pas pu résister, je voulais absolument connaître la suite de cette histoire.
    @Aifelle : en même temps, la fin du premier incite à enchaîner rapidement sur la suite. @Hélène : « Les ignorants » est un vrai coup de cœur pour moi aussi.
    @Valérie ; c’est dommage je trouve… mais je continuerai à découvrir l’œuvre de Davodeau malgré cette petite déception.

  2. J’ai adoré le premier et lu le second un an après (il n’était pas encore sorti à l’époque). C’est vrai qu’après le premier tome, on attend beaucoup de la suite et qu’elle n’est pas tout à fait à la hauteur du début… Mais j’ai quand même été happée par l’histoire.

  3. Je les ai lus aussi et ai bien aimé, mais je préfère nettement la veine « sociale » de Davodeau (Les ignorants et aussi les précédents)…

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :