Ma vie de pingouin – Katarina Mazetti

Une petite croisière en direction de l’Antarctique, ça vous tente ? A bord de l’Orlovsky, les passagers sont venus pour observer les oiseaux, les éléphants de mer et bien d’autres espèces animales. Enfin, ça c’est pour ceux qui sont branchés ornithologie et nature.

Wilma, elle, ne semble pas passionnée par ce sujet. Toujours de bonne humeur, elle ne cesse de remonter comme elle peut le moral de Tomas, fraîchement divorcé. Ce dernier broie du noir à longueur de journées et ne se remet jamais en question, ce qui a le don d’énerver Wilma.

Parmi les autres passager, il y a une septuagénaire qui a parcouru le monde et compte bien vivre jusqu’à 120 ans. Elle observe les similitudes entre le comportement des animaux et celui des humains puis note ses conclusions -souvent fort pertinentes- sur un petit carnet.

« Tous les humains sont des icebergs. Il faut se souvenir que neuf dixièmes de nous sont invisibles sous la surface. C’est ce qui rend l’existence si intéressante. » p. 267

Deux soeurs dont l’une est détestable et martyrise l’autre sont également du voyage, tout comme un certain nombre de couples qui ne font pas forcément rêver.

C’est avec beaucoup de bonheur que j’ai retrouvé la plume joyeuse de Katarina Mazetti. Cette histoire paraîtra trop facile à certains mais ce que ça fait du bien de rire autant. L’auteur est une fine observatrice des comportements humains et quelque chose me dit qu’il y a un peu d’elle derrière le personnage de la septuagénaire.

Ma vie de pingouin est un roman peut être pas si léger qu’il n’y paraît au premier abord. Les personnages sont malmenés par la vie et tentent de s’en sortir comme ils peuvent. Ils se révèlent au fil des pages et on s’aperçoit que ceux pour qui tout semble aller pour le mieux ne sont pas forcément les plus heureux.

Pour le lecteur, c’est un roman addictif. Les 270 pages se dévorent a une vitesse folle.

L’avis de Clara et celui de Faelys, qui a lu la version audio.

MAZETTI, Katarina, Ma vie de pingouin, Gaïa, 2015.

13 réflexions sur « Ma vie de pingouin – Katarina Mazetti »

  1. Je suis très tentée, j’attaque des pavés pour l’été et je voudrais du léger, caustique et drôle pour intercaler. J’aime ce que tu dis sur la fin (que ce n’est pas ceux qui ont toute la devanture du bonheur qui sont le plus heureux).
    Noté (et j’adore le titre)

  2. J’ai déjà lue trois romans de cet auteure (le mec de la tombe d’à côté, sa suite et Les larmes de tarzan) je les ai aimés tous les 3, un peu moins peut-être la suite du mec de… forcément celui ci est dans ma LAL et je suis vraiment tentée par sa lecture :0)

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :