Mentine 3 : Pas de cadeau – Jo Witek

« Marre de mes parents et de ceux de Johanna. Eux, ils avaient toujours de plus gros soucis que nous, les adolescents. Eux, ils avaient toujours le droit d’être fatigués, stressés, impatients, intolérants. Tout ce qu’ils vivaient était une priorité, c’était toujours plus sérieux, plus légitime que nos petits bobos débiles de jeunes ! J’en avais plus qu’assez des adultes et de leur montagne d’égoisme. Mon idée n’était pas seulement une solution au problème de mon amie, mais une résistance affichée à l’omnipotence des adultes !« . p. 127-128

Avec une bonne dose de mauvaise fois, Mentine essaie de justifier la très grosse bêtise qu’elle a commise. Mais quand elle doit donner des explications à ses parents, elle est nettement moins loquace et n’ose même pas lever la tête pour les regarder.

Encore une fois, Mentine est sévèrement punie : plus de téléphone portable, plus aucune sortie, plus de copine à la maison, pas de cadeau à Noël et une ambiance plombante dans l’appartement familial.

Fidèles à leurs habitudes, ses parents lui trouvent une punition intelligente qui lui permettra de vivre une belle leçon de vie. Elle passe ses vacances de Noël à faire du bénévolat pour les Restos du coeur.

Le troisième tome de Mentine est un vrai délice. Sur fond de guitare et de flamenco, c’est une belle histoire d’amitié qui nous est proposée. Jo Witek sait se renouveler et faire évoluer son héroïne si bien qu’on ne s’ennuie pas un seul instant. Le ton est frais et léger en apparence. Certains sujets propres à l’adolescence sont cependant abordés avec beaucoup de justesse ce qui fait que bon nombre de jeunes pourront s’identifier. Un série à recommander à tous les collégiens !

Retrouvez mon avis sur le tome un ici et sur le tome deux là.

WITEK, Jo, Mentine 3 : Pas de cadeau, Flammarion, 2016.

3 réflexions sur « Mentine 3 : Pas de cadeau – Jo Witek »

  1. Coucou ! Je lis avec intérêt ton billet car je vais, avec mes élèves de Seconde, rencontrer Jo Witek qui vient au Salon du livre jeunesse d’Albi. Du coup j’en ai lu 3 en 3 jours pour voir si cette auteure valait le coup car je n’avais rien lu d’elle. Et c’est le cas ! J’ai lu « en un tour de main », « rêves en noir » et « mauvaise connexion ». On la rencontre le 7 avril, je te raconterai !

  2. J’ai découvert l’auteur avec cette série mais je sais qu’elle a une très
    bonne réputation. Tu es une vraie veinarde et tes élèves aussi. J’ai
    hâte d’avoir ton retour sur cette rencontre.

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :