Oona & Salinger – Frédéric Beigbeder – Lu par Edouard Baer

Frédéric Beigbeder, l’auteur de ce roman, est une personne qui m’insupporte. Quant à Edouard Baer, le lecteur, au mieux, il m’indiffère. Pourquoi lire ce livre, me direz-vous ? Et bien, quand on fait partie des membres du jury d’un prix littéraire -ici le prix audiolib-, on se doit de lire tous les titres ou du moins d’essayer.

Oona et Salinger retrace la vie d’Oona O’Neill, fille d’un grand dramaturge américain, et celle de Jerry Salinger, auteur du célèbre L’Attrape-Coeurs. Le roman commence par leur rencontre. Oona, alors âgée de quinze ans, pense surtout à s’amuser avec ses copines et à faire la fête. Salinger, 21 ans, tombe fou amoureux d’elle. Leur relation ne va pas très loin. La belle le fait languir et ne semble pas l’aimer véritablement. Salinger préfère garder une image idéalisée de cet amour et décide de partir faire la guerre contre les nazis.

Le roman mêle alors la vie de Salinger, témoin de toutes les atrocités que l’on peut aisément imaginer, et celle, plus frivole d’Oona qui rencontre Charlie Chaplin -beaucoup plus âgé qu’elle- et se marie rapidement avec lui. Le contraste entre les deux vies est saisissant. Salinger envoie des lettres d’Europe à Oona mais celle-ci ne lui répond jamais.

L’existence de cette correspondance est avérée mais personne n’a pu lire les lettres, les héritiers de Chaplin s’y opposant. Le roman mêle donc fiction et réalité. Beigbedder se sert de ce qui est connu de le vie de ses protagonistes pour broder autour. Et comme je ne connais pas grand chose d’eux, je me suis demandée en terminant ce roman si l’image que j’avais désormais de la vie privée de Salinger, Charlie Chaplin et Oona O’Neill correspondait un peu, beaucoup ou pas du tout à la réalité.

Cela m’a vraiment posé problème tout comme le fait que Frédéric Beigbeder se serve de ce roman comme d’un prétexte pour parler de lui. Cela commence dès les premières lignes et se termine… à la dernière ! Il faut savoir que l’auteur a épousé l’année dernière la mannequin Lara Micheli, beaucoup plus jeune que lui. Un peu comme Oona et Charlie… Sauf que la vie de Beigbeder ne nous intéresse pas du tout ! On a même le droit à une liste des couples célèbres qui ont un grand écart d’âge. Quel intérêt à part celui de se justifier ou de se rassurer ?

Ajoutez à cela des dialogues creux, des remarques qui n’apportent strictement rien au roman, des digressions inintéressantes et vous aurez une idée assez précise d’Oona & Salinger.

Vous l’aurez compris c’est un roman qui ne m’a pas réconcilié avec Beigbedder même si certains passages sont intéressants.

Sylire ne regrette pas d’avoir écouté ce livre même si elle émet de gros bémol.

Leiloona, à l’issue de cette lecture, n’est pas certaine de lire le prochain Beigbeder.

Enna aurait sans douté aimé ce livre si son auteur s’était moins mis en avant.

Bladelor « ne recommande pas ce livre, encore moins aux lecteurs qui veulent en savoir davantage sur les personnages de Oona et Salinger, ils risqueraient d’être fortement déçus. »

Laure avait déjà lu ce livre sur papier. La version audio ne lui a pas fait changer d’avis.

BEIGBEDER, Frédéric, BAER, Edouard, Oona et Salinger, Audiolib, 2014.

3 réflexions sur « Oona & Salinger – Frédéric Beigbeder – Lu par Edouard Baer »

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :