Picasso s’en va-t-en guerre – Daniel Torres

Picasso s’en va-t-en guerre a des allures de BD documentaire. Et pourtant, il s’agit d’une pure fiction dans laquelle l’espagnol Daniel Torres imagine que Pablo Picasso fait appel au scénariste et dessinateur Francisco Torres, alias Marcel, pour écrire une bande dessinée retraçant son engagement pendant la guerre civile espagnole.

« Je veux avoir vingt-cinq ans ! Et je veux brandir un fusil pour tirer une balle sur Franco ! Et tu vas m’aider.« 

En réalité, si Picasso a peint Guernica, il n’a porté ni arme ni uniforme et cela semble lui peser. Au crépuscule de sa vie, il souhaite ajouter quelques pages à sa biographie. La première partie de l’album est un canular consacré à la collaboration entre le peintre et Marcel. On découvre un Picasso à tendance égoïste et colérique,  angoissé par la mort et l’image qu’il restera de lui.

« Ce qui m’importe vraiment, c’est la trace que laissera ce que je n’ai pas fait, ce que je n’ai pas été.« 

Marcel est enthousiaste à l’idée de travailler avec une telle célébrité même si son caractère n’est pas toujours des plus faciles à supporter.

La seconde partie de l’album est une mise en abîme. Pendant presque 70 pages, on lit la BD sur laquelle Marcel et Picasso travaillent dans la première partie. Le style est différent et on passe d’un fond vert à un fond sépia. Le trait et la mise en page restent cependant très classiques. L’accent est mis sur le rôle du 9ème art et son impact sur la vie politique, notamment pendant la guerre civile espagnole. Le propos est intéressant mais je me suis ennuyée. J’ai trouvé la partie sur la création de l’œuvre beaucoup plus vivante, parfois drôle même. Je crains malheureusement qu’il ne me reste plus grand chose de Picasso s’en va-t-en-guerre d’ici quelques semaines. Dommage car l’angle est original.

TORRES, Daniel, Picasso s’en va-t-en-guerre, Delcourt, 2019.

La BD du mercredi, c’est chez Moka cette semaine.

12 réflexions sur « Picasso s’en va-t-en guerre – Daniel Torres »

La parole est à vous !