Plan B pour l’été – Hélène Vignal

Louise devait passer une semaine de vacances avec sa mère et Théo, son meilleur ami, dans un camping de Bretagne mais malheureusement tous ses plans tombent à l’eau au dernier moment. Sa mère doit repartir à Paris pour le travail car sa collègue est bloquée en Grèce. La pauvre a rencontré un cactus géant suite à un accident de scooter ! Louise lui souhaite de passer le restant de ses jours une pince à épiler à la main pour enlever une à une les épines ! 

A cause de cette collègue, l’adolescente va devoir passer sa semaine de vacances avec sa grand-mère. Cette dernière a ses petites habitudes, sa maison à entretenir et ses courses à faire chez Bioccoop. Elle refuse donc catégoriquement d’accompagner Louise et Théo au camping. Plutôt mourir que d’aller dormir sous une tente ! Et les deux adolescents sont un peu trop jeunes pour partir seuls, sans la surveillance d’un adulte.

Pour Théo, ce changement de programme est aussi une catastrophe. Il est homosexuel et le cache à ses parents qui ne supporteraient pas une telle révélation. Pour lui, les vacances se déroulent à la maison dans un ennui mortel. Heureusement, il arrive à conserver son sens de l’humour et ses discussions téléphoniques avec Louise sont toujours aussi savoureuses.

La jeune fille a du caractère. Elle sait ce qu’elle veut. Elle va trouver un plan B pour l’été, il le faut. Pour sa survie et celle de son meilleur ami !

Ce roman jeunesse est une véritable bouffée d’oxygène. Beaucoup d’humour et de légèreté mais aussi des sujets beaucoup plus sérieux abordés tout en finesse. L’homosexualité, les préjugés, la guerre d’Algérie, les apparences trompeuses, etc. Si vous avez aimé Comment (bien) rater ses vacances d’Anne Percin, Plan B pour l’été devrait vous plaire !

VIGNAL, Hélène, Plan B pour l’été, Rouergue, 2012.

5 réflexions sur « Plan B pour l’été – Hélène Vignal »

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :