Prix Audiolib 2014 : mon classement

Ma participation au prix Audiolib 2014 a été une expérience vraiment enrichissante. J’ai découvert des livres que je n’aurais sans doute pas lus de moi-même et, même si je ne les ai pas tous aimés, j’ai réussi à trouver quelque chose de positif d’un point de vue personnel dans chaque lecture. J’ai beaucoup aimé aussi les échanges avec les copinautes sur Facebook. Je tiens à remercier Audiolib de m’avoir permis de participer à ce prix.

Classer des livres aussi différents n’a pas été une chose facile. Certains romans ne m’ont pas vraiment intéressée mais je reconnais leur qualité littéraire. D’autres traitent de sujets plus légers mais sont plus agréables à lire ou plus distrayants. Certains lecteurs mettent vraiment en valeur le texte. D’autres moins. Bref, ce classement est vraiment subjectif et je suis certaine qu’il sera différent de ceux des autres participants.

Voici donc mon classement pour le prix Audiolib 2014. Le premier est mon préféré. Le dernier, celui que j’ai le moins aimé. Un clic sur la couverture vous renverra vers mon billet.

Pour connaître la sélection finale des blogueurs qui ont participé à ce jury, c’est ici. Et pour voter pour votre livre préféré (vous avez jusqu’au 25 août),c’est ici.

Enna, Sylire, Sandrine, Sophie, Valérie, Leiloona, Stephie, Mrs B et Bladelor vous font part de leur classement, elles aussi.

7 réflexions sur « Prix Audiolib 2014 : mon classement »

  1. Je n’aime pas du le surnaturel d’où mon classement. En plus, je n’ai pas
    vraiment vu l’intérêt de toute cette histoire. Pour moi, le combat du
    mal contre le bien est un arrière plan trop lointain pour qu’il apporte
    vraiment un plus au roman.

  2. Nous avons exactement le même trio de tête, ensuite ça diverge. Ca risque de se jouer entre Sorj et Pierre. Je serai ravie dans les deux cas.

  3. Cet Appel du coucou que je ne connais pas m’intrigue… Pour avoir « lu » Canada, je le mettrais bien dernier celui-ci (je n’avais pas du tout aimé!)

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :