Échappée au Portugal # 2: Porto

Porto est une ville à taille humaine où l’on se sent bien. Pas besoin de prendre les transports en commun pour visiter les principaux quartiers comme à Lisbonne. On peut facilement en faire le tour à pied même si ça monte et ça descend pas mal, il faut bien l’avouer ! 

On y trouve encore beaucoup de vieux immeubles décrépits, des petites épiceries et autres minuscules commerces où on peut discuter avec les gens, un vieux marché couvert avec des vieilles dames qui vendent leurs fruits et légumes ou leurs volailles vivantes. Bref si on veut faire un petit effort pour sortir des sentiers battus, on peut y découvrir un Portugal authentique, bien loin du tourisme de masse.

 

A la gare, si on admire un peu trop longtemps les célèbres azulejos dont l’intérieur est recouvert, on peut louper son train !

La ville est bien entendu célèbre pour son vin. Les vignobles se trouvent un peu plus loin, dans la vallée du Douro mais on peut visiter les chais à Villa Nova de Gaia, juste de l’autre côté du fleuve.

A Porto, on trouve aussi une magnifique librairie, la librairie Lello. Choco vous montre de belles photos ici. Pour ma part, je n’ai pas pu en prendre à l’intérieur car on entend « No photo » toutes les trois secondes. Forcément, si les touristes prennent des photos, ils n’achéteront pas celles proposées à l’intérieur ! En même temps, ça doit être galère quand on vend des livres de voir des dizaines de personnes défiler chaque jour juste pour voir le lieu !

Je ne peux pas terminer ce billet sans vous montrer quelques photos du vieux tram électrique, sans doute ce que ma fille retiendra le plus de ce voyage au Portugal !

A bientôt pour la suite de cette échappée au Portugal.

 

%d blogueurs aiment cette page :