Toile d’@raignée – Calouan

Les risques liés à l’Internet, voilà un sujet sur lequel il est important de dialoguer avec les adolescents et dont on ne parle pas assez malgré les efforts faits en ce sens ces dernières années. Aujourd’hui encore, une collègue me parlait d’une élève de 6ème qui tchatait avec un jeune homme de 17 ans sur je ne sais quel réseau social et qui ne voyait pas où était le problème.

Toile d’@raignée met en scène Sancie, une jeune fille de treize ans qui vit avec ses parents et sa soeur dans une famille tout à fait ordinaire. L’adolescente est passionnée par une série télévisée, collectionne les disques d’une chanteuse à la mode et aime passer du temps avec ses amies.

Un jour, elle fait par hasard la connaissance d’une jeune homme plus âgé qu’elle sur Internet. Elle en a marre que son entourage la considère comme une gamine alors, pour paraître plus vieille et donc plus mature, elle ment sur son âge.

Petit à petit, Sancie se lie d’amitié avec ce jeune homme et se confie à lui en toute sincérité sans l’avoir jamais rencontré. Elle lui parle de ses disputes avec ses parents ou sa soeur, d’une garçon qu’elle voit chez le disquaire de temps en temps et qui l’attire, de ses doutes d’adolescente par rapport à l’amour et à la vie en général.

Le jour où elle décide d’accepter une rencontre, rien ne se passe comme prévu…

Si j’ai trouvé le dénouement un peu « too much » , il reste néanmoins tout à fait vraisemblable et Toile d’@raignée fait partie de ces livres à travers lesquels les collégiens peuvent tout à fait s’identifier. Les sentiments de Sancie, sa vie de tous les jours et ses maux d’ados sont dépeints avec brio.

Le roman a également le mérite de traiter d’un sujet important, celui des risques liés à l’Internet. L’adolescence étant un âge où l’on se sent immortel et où l’on a tendance à faire peu de cas des paroles de l’adulte, je ne suis pas persuadée que sa lecture suffira à elle seule à la prise de conscience mais cela peut être un bon point de départ pour amorcer le dialogue. A lire et à faire lire donc.

CALOUAN, Toile d’@raignée, Rémanence, 2014.

1 réflexion sur « Toile d’@raignée – Calouan »

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :